Votez pour respirer

À propos de Votez pour respirer :

Pendant l’élection fédérale de 2019, l’Association pulmonaire du Canada exhorte tous les partis à s’engager à faciliter la respiration pour tous les Canadiens et toutes les Canadiennes. Nous avons la certitude que vous partagez notre passion pour la santé pulmonaire de tous les Canadiens et Canadiennes. Nous voulons créer un Canada où tout le monde peut respirer aisément. Nous faisons appel à votre appui.

À propos de nos demandes :

Contrôle du tabac :

Imposer à l’industrie du tabac des frais annuels de récupération des coûts afin de toucher un remboursement complet des 66 millions $ du coût annuel de la stratégie de contrôle du tabac.

 

Vapotage chez les jeunes :

S’engager à des mesures urgentes contre le vapotage, afin de protéger les jeunes du Canada et de prévenir le vapotage chez la prochaine génération, par une réglementation plus stricte et un financement dédié à la recherche et à l’éducation.

Accès aux médicaments :

Assurer que les Canadien-nes aient un accès équitable à tous les médicaments pour la santé respiratoire. Ceci inclut d’assurer qu’il n’y ait pas d’obstacle comme des prix non abordables.

Pollution de l’air :

Prendre de solides engagements à atténuer le plus possible l’impact des problèmes de qualité de l’air sur la santé des Canadien-nes.

 

Impliquez-vous :

Avant l’élection, vous pouvez vous impliquer de plusieurs façons en tant qu’électeur actif ou électrice active :

  • Rencontrez tous vos candidat-es en personne.
  • Envoyez une lettre ou un courriel à chacun et chacune de vos candidat-es ou faites-leur un appel téléphonique. Vous pouvez vous baser sur ce modèle de courriel.
  • Assistez aux débats, assemblées publiques locales, festivals, célébrations communautaires ou autres événements locaux auxquels les candidat-es participent. (Consultez les sites Web et les médias sociaux de tous les candidat-es afin de connaître les événements à venir.)
  • Utilisez les médias sociaux afin de partager de l’information concernant le soutien pour les personnes vivant avec une maladie pulmonaire.
  • Écrivez une lettre à l’éditeur de votre journal local afin de faire connaître votre point de vue. Le nombre maximal de mots varie d’une publication à l’autre, alors n’oubliez pas de vous informer. Par exemple, le Globe and Mail a une limite de 150 mots pour les lettres à l’éditeur. Assurez-vous que votre lettre va droit au but et qu’elle est brève et spécifique.

Plus d’information :

Cliquez sur les parties ci-dessous pour en savoir plus.